Éditos

2015…action !

En cette période de vœux faisons ensemble celui d’une société plus juste et plus égalitaire et d’un système éducatif qui assure enfin la nécessaire démocratisation de l’accès aux savoirs et aux qualifications.
Pourtant le gouvernement persiste dans sa politique d’austérité et de restrictions budgétaires, même si cela ne l’a pas empêché d’augmenter la prime annuelle des recteurs de 10 000 euros !
Au-delà du sentiment légitime d’injustice que crée cette mesure, on peut s’interroger sur le message que le ministère envoie à nos professions dont le pouvoir d’achat diminue régulièrement depuis 10 ans et dont les conditions de travail ne cessent de se dégrader.
D’un côté, on répond aux personnels des établissements qui sortent de l’éducation prioritaire, ou qui n’y rentrent pas malgré leur situation, qu’ils doivent accepter des efforts, et de l’autre on récompense « le mérite » des recteurs.
Bonne année de lutte et de progrès social à toutes et tous.

Autres articles de la rubrique Éditos

  • Sortie du bois
    La figure « jupitérienne » s’est vite transformée en une incarnation beaucoup plus prosaïque du libéralisme. « L’été budgétaire » du gouvernement n’a laissé aucun doute sur son orientation. À l’avalanche de... Lire la suite (31 août)
  • Feuille de route
    Le Premier ministre entend « rénover notre modèle social »... Vaste programme qui pourrait susciter l’adhésion si l’objectif était de réformer une société minée par les inégalités et dure pour toute une... Lire la suite (1er juillet)
  • Dialogue sur ordonnances
    Une cinquantaine de groupes de travail prévus sur le projet de loi réformant le code du travail, des audiences tous azimuts accordées aux organisations syndicales, des concertations prévues sur tous... Lire la suite (14 juin)
  • Délibérément libéral
    La révélation de la composition du nouvel exécutif ne déroge pas à la démarche promue par Emmanuel Macron. Bien sûr, le subtil équilibre est respecté entre soutiens de divers bords, présence de la société... Lire la suite (20 mai)
  • Après la présidentielle, la mobilisation continue
    Les résultats de l’élection présidentielle connus, le paysage politique n’en est pas pour autant plus facile à lire et les sentiments sont donc forcément mêlés. D’abord, le soulagement domine bien sûr... Lire la suite (10 mai)