Éditos

Délibérément libéral

La révélation de la composition du nouvel exécutif ne déroge pas à la démarche promue par Emmanuel Macron. Bien sûr, le subtil équilibre est respecté entre soutiens de divers bords, présence de la société civile, touche de féminisme. Mais derrière l’emballage, le contenu est nettement libéral. À la droite ont été donnés les ministères du Travail, de l’Économie, de l’Action et des Comptes publics, autrement dit le pilotage du budget, à droite aussi l’Éducation. Nous entrons dans « l’ère des entrepreneurs » selon Bruno Le Maire, prophétisant sans doute ainsi ce que seront les réformes du Code du travail, des retraites, de l’éducation, de la Fonction publique... Cette dernière, corrélée à la question des comptes, ne bénéficie plus d’ailleurs de ministère de plein exercice et risque d’être pilotée plutôt par le budget que par les missions et besoins des usagers. Suppressions de postes et rétablissement du jour de carence sont plus que jamais au programme. Quant à l’Éducation nationale, elle revient à celui qui mit en œuvre les coupes budgétaires décidées par N. Sarkozy, la quitta pour diriger une prestigieuse école de management, a déroulé dans ses écrits un programme éducatif caractérisé par quelques marqueurs tels l’autonomie, l’évaluation permanente en vue de mesurer la performance,
la sélection des jeunes en fonction de leurs compétences supposées... J.-M. Blanquer se prévaut de s’appuyer sur les comparaisons internationales, la science... conseillons-lui surtout de s’appuyer sur les personnels...

Autres articles de la rubrique Éditos

  • Second degré : à nous de jouer
    Le débat des présidentielles est bien mal engagé : côté gouvernement, une défense de la scolarité obligatoire jusqu’à 18 ans qui sonne davantage comme un slogan que comme le projet de société qu’il... Lire la suite (Octobre 2016)
  • Rentrée en résistance
    Comme à chaque rentrée, le plaisir de retrouver collègues et élèves est là, ainsi que la volonté de bien faire nos métiers. Mais le contexte si particulier de crainte des attentats, de... Lire la suite (Août 2016)
  • L’urgence d’une Europe plus sociale
    Le Brexit ouvre une période de turbulences économiques et financières importantes pour le Royaume-Uni même si à terme, il est probable que ses relations économiques et commerciales avec les pays de... Lire la suite (Juin 2016)
  • Qui bloque ?
    L’insupportable discours des soutiens du gouvernement se développe autour deux axes : les organisations syndicales (et en premier lieu la CGT) qui appelleraient au blocage du pays seraient les... Lire la suite (Mai 2016)
  • 19 mai : grève et manifestations
    La France vit actuellement une situation surréaliste, dirigée par un gouvernement répétant en boucle que tout va mieux tandis que monte la colère sociale et que se déchire la majorité présidentielle.... Lire la suite (Mai 2016)