Éditos

Dialogue sur ordonnances

Une cinquantaine de groupes de travail prévus sur le projet de loi réformant le code du travail, des audiences tous azimuts accordées aux organisations syndicales, des concertations prévues sur tous les sujets  : tel est le premier aspect de la méthode que les nouveaux interlocuteurs des organisations syndicales disent vouloir mettre en pratique. Mais qu’en sera-t-il une fois que les discussions porteront sur la mise en œuvre du noyau dur des réformes annoncées, par exemple si de profondes remises en cause des protections collectives et des droits les plus élémentaires des salariés sont décidées dans le cadre de ce qu’on annonce déjà comme une Loi Travail XXL  ?

La deuxième caractéristique de la méthode du nouveau pouvoir à l’œuvre depuis quelques jours est sa capacité à infléchir une politique tout en gardant un cap général qui ne le fait pas dévier de l’essentiel. C’est souvent habile, et nous en avons eu une illustration avec l’assouplissement de la réforme du collège sur laquelle les pages de cette US reviennent largement : les aménagements prévus au collège sont le fruit de la lutte impulsée par le SNES-FSU qui a mis en lumière le caractère bureaucratique et infaisable de cette réforme, mais ils ne remettent pas en cause l’autonomie qui est au cœur de ce même combat. Entendre ce qu’on veut bien entendre en quelque sorte... qu’en sera-t-il une fois passées les élections législatives, nul ne le sait. Ce qui est sûr en revanche, c’est que la responsabilité des syndicats, dans ce contexte, sera grande pour imposer des discussions sur les véritables préoccupations des personnels et non uniquement celles qu’imposerait l’agenda politique.

Autres articles de la rubrique Éditos

  • S’abstenir de ne pas voter
    L’épilogue des primaires, le désenchantement consécutif aux choix du dernier quinquennat, le poids grandissant du Front national, tout concourt à donner à la présidentielle de 2017 une couleur... Lire la suite (Avril 2017)
  • Du bon usage des sondages
    Les sondages ne sont pas une science exacte. Or, la chronique récente sur France Inter de l’ineffable Dominique Seux, connu pour son ardeur à défendre le libéralisme, offre un nouvel exemple de ce... Lire la suite (Mars 2017)
  • Cacophonie
    À mesure que l’on approche des échéances de l’élection présidentielle, un scrutin dont on connaît la portée dans la vie politique française, les inquiétudes croissent quant aux postures et aux programmes... Lire la suite (Février 2017)
  • Démissions : une alerte à prendre au sérieux
    Le nombre global d’enseignants démissionnaires a doublé en 4 ans ; le phénomène touche enseignants titulaires comme stagiaires. Certes, rapporté à l’ensemble des enseignants, la proportion demeure faible... Lire la suite (Janvier 2017)
  • Solidarité Turquie
    Quand cesseront les purges qui affectent depuis le coup d’état avorté, près de 93000 employés du secteur public en Turquie ? A ce jour, on estime à 38300 le nombre de personnels de l’éducation... Lire la suite (Novembre 2016)