Éditos

Feuille de route

Le Premier ministre entend « rénover notre modèle social »... Vaste programme qui pourrait susciter l’adhésion si l’objectif était de réformer une société minée par les inégalités et dure pour toute une partie de sa jeunesse. Mais la composition de la nouvelle Assemblée, dont les analystes relèvent pudiquement « l’absence de diversification sociale » et la prégnance du monde des entreprises et des affaires, les options assumées du président de la République, laissent peu de doute sur le projet de société envisagé.
Réforme du code du travail, de l’assurance chômage, des retraites, « refondation » de l’apprentissage, telle est la feuille de route du gouvernement qui, dans le même temps, entretient un certain flou sur les mesures envisagées afin d’en désamorcer les dangers.
La rentrée verra probablement les choses se préciser, de même que les conséquences des choix budgétaires sur les différents ministères.
Pour la FSU et le SNES, dès aujourd’hui la feuille de route, elle, est claire. Il faut poursuivre la revalorisation pour les personnels, recruter à hauteur des besoins d’un système éducatif ambitieux, engager une discussion sérieuse sur l’évaluation des élèves au collège et conforter le baccalauréat qui doit demeurer une garantie pour l’accès à l’enseignement supérieur.
Après cette très longue période électorale et en attendant cette rentrée déterminante, bonnes vacances à toutes et à tous.

Autres articles de la rubrique Éditos

  • Second degré : à nous de jouer
    Le débat des présidentielles est bien mal engagé : côté gouvernement, une défense de la scolarité obligatoire jusqu’à 18 ans qui sonne davantage comme un slogan que comme le projet de société qu’il... Lire la suite (Octobre 2016)
  • Rentrée en résistance
    Comme à chaque rentrée, le plaisir de retrouver collègues et élèves est là, ainsi que la volonté de bien faire nos métiers. Mais le contexte si particulier de crainte des attentats, de... Lire la suite (Août 2016)
  • L’urgence d’une Europe plus sociale
    Le Brexit ouvre une période de turbulences économiques et financières importantes pour le Royaume-Uni même si à terme, il est probable que ses relations économiques et commerciales avec les pays de... Lire la suite (Juin 2016)
  • Qui bloque ?
    L’insupportable discours des soutiens du gouvernement se développe autour deux axes : les organisations syndicales (et en premier lieu la CGT) qui appelleraient au blocage du pays seraient les... Lire la suite (Mai 2016)
  • 19 mai : grève et manifestations
    La France vit actuellement une situation surréaliste, dirigée par un gouvernement répétant en boucle que tout va mieux tandis que monte la colère sociale et que se déchire la majorité présidentielle.... Lire la suite (Mai 2016)