Observatoire des collèges

Réforme du collège - Positions des organisations syndicales

Vous trouverez ci-dessus les positions des organisations syndicales exprimées lors de la réunion multilatérale du 25 mars sur la réforme du collège. Nous donnons ici les points clivants, sans entrer dans le détail de la grille horaire ni de la défense des horaires disciplinaires et des postes, sur lequel le discours est en apparence plus consensuel, la défense des disciplines étant de l’ordre de la posture pour certaines organisations qui promeuvent le "tout transversal".

Mise à jour au 4 avril
Suite à publication des projets de décret et d’arrêté, qui reprennent les demandes du SE-UNSA et du SGEN concernant la globalisation de la grille horaire sur le cycle, une intersyndicale SNES-FSU, SNEP-FSU, FO, SNALC, CGT a demandé le retrait du projet et la reprise des discussions sur de nouvelles bases. De son côté, l’UNSA amende son propre projet et fait maintenant des propositions de cadrage, se vantant d’améliorer un texte répondant pourtant exactement à ses demandes précédentes.

Le SE-UNSA soutient tout ce qui va dans le sens de la plus grande autonomie horaire. Le projet de grille horaire hebdomadaire permet de calculer la dotation, mais les horaires doivent pouvoir être décidés localement. Il s’agit par exemple de regrouper les EPI sur des semaines à EPI. La grille ne doit pas être contraignante mais indicative pour les emplois du temps des élèves, même si au global ils doivent retrouver les heures qu’on leur doit au terme de l’année. Le SE demande une grille globalisée sur l’ensemble du cycle.

Le SGEN appuie cette demande. Il souhaite que le ministère trouve une explicitation indiquant que la grille horaire est une grille de moyens et non la grille horaire des élèves. Les élèves auront 5h de prof de français, mais pas nécessairement de français. Il faut préserver au maximum les marges d’autonomie, les globaliser est important. La distribution des enseignements doit pouvoir se faire sur le cycle, les distribuer différemment doit être possible.

Pour le SNALC, le projet n’est toujours pas acceptable.

Pour le SNES, l’autonomie proposée est celle des chefs d’établissements. On a les pièces d’un puzzle qui s’assemblent avec celles du décret sur les instances pédagogiques, laissant la main aux chefs d’établissement sur les conseils pédagogiques. Ce n’est pas l’autonomie des équipes. Depuis 10 ans, comme on ne sait pas résoudre les problèmes du système éducatif français, on propose toujours plus d’autonomie, ce qui crée plus d’inégalité. Cf. les rapports sur la réforme des lycées.
Il faut reporter l’annonce de la réforme, se laisser le temps de consulter les personnels, et avoir les programmes pour voir comment l’interdisciplinarité pourrait se construire, poser la question des taux d’encadrement et des groupes, donner les moyens de concertation et de formation aux personnels
Le SNES-FSU veut une réforme, mais le projet est fondé sur de très mauvaises bases.

FO indique qu’il ressort des réactions des collègues une grande inquiétude. Les élèves ne seront pas traités partout de la même façon, il y aura autant d’organisations que de collèges. Pour autant, FO n’évoque pas le besoin d’un réforme du collège et se contente du statu quo

Selon la CGT, le problème est celui de l’architecture de la réforme, et de l’autonomie des chefs d’établissements. Il faut tirer le bilan de la réforme du lycée. L’autonomie est source de tensions entre collègues, et ne réduit pas les inégalités.

Autres articles de la rubrique Observatoire des collèges

  • Réforme assouplie, mais vers l’autonomie...
    L’arrivée du nouveau ministre s’est accompagnée d’une révision d’urgence du texte de l’arrêté du 19 mai 2015, signé au lendemain d’une grève majoritaire, qui fonde la réforme du collège. Il faut voir dans... Lire la suite (18 juin)
  • Réforme du collège : assouplissement à double tranchant
    L’arrêté modifiant la mise en œuvre de la réforme du collège a été longuement étudié au Conseil supérieur de l’éducation du 8 juin et a reçu un avis consultatif négatif. Cette réouverture des discussions est... Lire la suite (8 juin)
  • Collège : assouplissement, oui mais...
    Le SNES-FSU demandait depuis des mois l’ouverture de discussions conduisant à l’abrogation de la réforme de 2016 au profit d’une autre réforme du collège. Un projet d’arrêté a été envoyé aux... Lire la suite (31 mai)
  • DNB 2017 : épreuve orale de soutenance de projet
    Cette nouvelle épreuve pose de multiples problèmes aux équipes dans les établissements, du point de vue de son contenu, de son évaluation, de la rémunération des jurys. Voici un rappel des textes, une... Lire la suite (9 juin)
  • Agir au 3ème trimestre
    Positionnement des élèves sur les domaines du socle, grille locale concernant l’évaluation de l’oral du DNB, le troisième trimestre sera l’occasion de nouvelles tensions, de nouvelles réunions… Perte de... Lire la suite (10 avril)