Éditos

Une priorité : barrer la route au FN dans les urnes

Pour la deuxième fois en quinze ans, la France voit arriver au second tour de l’élection présidentielle un candidat du FN. Cette situation en dit long sur l’état de notre société, la hauteur des inégalités et des inquiétudes, la défiance vis à vis de toute une partie du monde politique. Elle nécessite une réorientation forte des politiques pour empêcher que se renouvelle un scénario de ce type, celui de l’accès aux portes du pouvoir d’un parti, le FN, foncièrement anti-républicain, ennemi de tous les principes démocratiques, porteur de discours haineux et racistes.

Mais, dans l’immédiat, l’enjeu premier, c’est barrer la route au FN dans les urnes, à la présidentielle comme aux législatives, être dans la rue le 1er mai, rassemblés pour dire non à l’extrême droite. Par ce qu’il représente, parce que la société en laquelle nous croyons courrait un grave danger avec le FN, le SNES-FSU appelle instamment à contrer la menace imminente et battre le FN.

Le combat devra ensuite se poursuivre pour éradiquer ce qui alimente l’extrême droite, se mobiliser partout pour l’égalité sociale, pour le rétablissement de services publics partout, pour l’amélioration de l’école de la République.

Autres articles de la rubrique Éditos

  • S’abstenir de ne pas voter
    L’épilogue des primaires, le désenchantement consécutif aux choix du dernier quinquennat, le poids grandissant du Front national, tout concourt à donner à la présidentielle de 2017 une couleur... Lire la suite (Avril 2017)
  • Du bon usage des sondages
    Les sondages ne sont pas une science exacte. Or, la chronique récente sur France Inter de l’ineffable Dominique Seux, connu pour son ardeur à défendre le libéralisme, offre un nouvel exemple de ce... Lire la suite (Mars 2017)
  • Cacophonie
    À mesure que l’on approche des échéances de l’élection présidentielle, un scrutin dont on connaît la portée dans la vie politique française, les inquiétudes croissent quant aux postures et aux programmes... Lire la suite (Février 2017)
  • Démissions : une alerte à prendre au sérieux
    Le nombre global d’enseignants démissionnaires a doublé en 4 ans ; le phénomène touche enseignants titulaires comme stagiaires. Certes, rapporté à l’ensemble des enseignants, la proportion demeure faible... Lire la suite (Janvier 2017)
  • Solidarité Turquie
    Quand cesseront les purges qui affectent depuis le coup d’état avorté, près de 93000 employés du secteur public en Turquie ? A ce jour, on estime à 38300 le nombre de personnels de l’éducation... Lire la suite (Novembre 2016)