Alter Sommet

lettre d’information de l’Alter Summit de mai 2014

NEWSLETTER D’ALTER
SUMMIT - MAI 2014

Editorial par Felipe Van Keirsbilck

PRÉPARER LES
RAPPORTS DE FORCES DE DEMAIN

On prête au premier Secrétaire général de l’OTAN, le général Hastings Ismay, cette formule : l’OTAN, disait-il, a été pensée "To keep the Russians out, the Americans in, and the Germans down" : pour garder les Russes dehors, les USA dedans, et l’Allemagne faible. Le « grand marché transatlantique » (TTIP) que les dirigeants politiques préparent en toute discrétion sera à nos droits économiques et sociaux ce que l’OTAN est à la paix dans le monde : il soumettra l’Europe aux intérêts économiques et stratégiques étatsuniens,
nous coupera de toute alternative, et affaiblira définitivement nos
démocraties.

Jusqu’ici, ce projet de « grand marché » ne suscite pas de vrais débats dans les parlements. A la veille des élections européennes du 25 mai, l’Europe semble plus polarisée et perdue que jamais. Des mobilisations nationales importantes rassemblent, à Madrid, à Rome ou à Paris, des centaines de milliers de personnes qui veulent
défendre un modèle social, féministe, écologique ; une démocratie digne de ce nom. Et l’euro-manif convoquée par la CES réunit des délégations nombreuses de nombreux pays. Mais le vote pour l’extrême droite semble, dans plusieurs pays, la seule réponse que les travailleurs trouvent face à la destruction de leur modèle social (lire l’écho de la réunion tenue à Budapest début du mois d’avril).

L’Alter Summit est né, au printemps 2012, de la conviction que les échanges d’idées ne suffisaient plus : qu’il fallait construire le rapport de forces pour imposer, depuis les mobilisations locales, un objectif politique commun (résumé dans le Manifeste d’Athènes). A l’expérience, la mobilisation est difficile, pour l’Alter Summit comme pour chacune des organisations membres. Nous voulons renforcer un mouvement social européen porteur d’une alternative radicale aux politiques d’austérité, mais nous savons bien que le mouvement social ne se décrète pas.

Pourtant il peut se préparer. Notre participation aux actions du 15 au 25 mai dans le cadre de « May of Solidarity », (et notamment le rassemblent à Bruxelles le 15 mai), notre dénonciation du TTIP, nos réflexions sur les stratégies efficaces de lutte contre l’extrême droite, nos échanges d’expériences sur les luttes dans tous les pays et sur tous les terrains sont le meilleur moyen que nous avons aujourd’hui pour préparer les luttes sociales de demain. Car s’il y a une chose certaine, c’est que les politiques austéritaires imposées à la faveur de la crise financière, pour détruire le modèle social européen, ne continueront plus longtemps.
Savoir si nous en sortirons en plongeant dans la barbarie du « grand
marché » ultralibéral ou en imposant un demi-tour aux politiques
actuelles de l’UE dépend entre autres de notre capacité à tisser des
liens et à nous organiser par-delà nos frontières.

Lancement des Journées européennes d’action :
du 14 au 16 mai à Bruxelles

Le 15 mai, dès 8h du matin, l’Alliance D19-20 (regroupant syndicalistes,
activistes, agriculteurs, associations), l’Alter Summit et d’autres
mouvements appellent à encercler le Palais d’Egmont à Bruxelles où se
déroulera le European Business Summit (EBS).
Ce sommet rassemblera entrepreneurs et politiciens à 10 jours des élections européennes sous le slogan « Ensemble, façonnons l’Europe de demain ». Ne les laissons pas faire ! Dénonçons la collusion entre les politiciens et les intérêts des grandes entreprises !

Ce 15 mai sera également le coup d’envoi de plusieurs journées d’actions dans toute l’Europe (voir l’appel sur

mayofsolidarity.org [1]).

TROIS MOMENTS FORTS DE LA MOBILISATION À BRUXELLES

14 MAI
Meeting international à 19h30
CSC, salle Helder
Camara, rue Plétinckx 19, 1000 Bruxelles

Nous profiterons de la présence de délégations internationales pour discuter ensemble des stratégies d’action au niveau international et des futures mobilisations à l’échelle européenne

15 MAI
Action contre l’European Business Summit
Palais d’Egmont, Bruxelles

Plusieurs rassemblements sont prévus de 8h à 11h du matin afin de bloquer ou de rendre difficile l’accès au Sommet. Soyez à l’heure !
Informations sur www.d19-20.be
[2].

15 ET 16 MAI
Tribunal populaire sur la Gouvernance économique
organisé par CEO, TNI et CADTM (lieu encore à préciser, horaire)

Durant deux jours, les témoins se succèderont à la barre pour dénoncer les ravages des politiques d’austérité imposées dans toute l’Europe.

BIENVENUS À BRUXELLES DÈS LE 14 MAI.

Vous voulez participer ? Merci d’informer info@altersummit.eu [3].

LES CITOYENS FONT MONTER LE VOLUME D’UNE NÉGOCIATION BIEN SILENCIEUSE
Par Pascoe Sabido, Corporate Europe Observatory

Du 10 au 14 mars se sont déroulées à Bruxelles les négociations du très controversé accord de libre-échange Union Européenne - États-Unis. La Table Ronde des Industriels, regroupant les
50 plus grandes entreprises européennes, souhaitait que ces négociations fassent le moins de bruit possible. Des citoyens - venant des deux côtés de l’Atlantique - ne le voyaient pas de cette manière et l’ont fait savoir.

Lire l’intégralité de l’article sur le site web d’Alter Summit
[4].

THÈSES SUR LA LUTTE CONTRE L’EXTRÉMISME DE DROITE EN EUROPE
Par Alter Summit

Pour mieux appréhender la réalité de la droite dans ses
différentes formes en Europe et étudier de manière systématique les
enjeux politiques qu’elle soulève, le réseau Alter Summit a tenu à
Budapest le 3 avril dernier, un séminaire sur « Les stratégies pour la
lutte contre l’extrême droite et le néo-fascisme en Europe ».

Lire les thèses sur le site d’Alter Summit[5].

MANIFESTATION DE LA CONFÉDÉRATION EUROPÉENNE DES SYNDICATS.
UNE MOBILISATION RÉUSSIE ET UN MESSAGE À LA HAUTEUR DES ENJEUX ?
Par Sebastian Franco, Alter Summit

Ce 4 avril, nous étions près de 50’000 personnes, pour la plupart
syndicalistes, venus des quatre coins de l’Europe à l’appel de la
Confédération Européenne de Syndicats (CES) pour dénoncer les politiques d’austérité et revendiquer une nouvelle voie pour l’Europe.

Lire
l’intégralité de l’article sur le site Alter Summit [6].

BON À SAVOIR

INTERPELLATION DES CANDIDATS EUROPÉENS PAR ALTER SUMMIT

La coordination de l’Alter Summit propose à ses organisations membres d’interpeller les candidats aux élections européennes. Vous trouverez le courrier et questions d’interpellation bientôt sur le site de l’Alter Summit.

TRIBUNAL DES PEUPLES SUR LA GOUVERNANCE ÉCONOMIQUE DE
L’UE

Après six ans de crise, quatre ans de la mise en place des
mesures de gouvernance économique par l’UE et des politiques
néolibérales de la Troïka, le moment est venu pour faire le bilan des
désastreux résultats obtenus.
LE TRIBUNAL SE TIENDRA LES 15 ET 16 MAI À BRUXELLES.
Intéressés à participer ? Contactez tni@tni.org [7] ou
info@cadtm.org [8]

D’autres informations vous attendent sur le site
d’Alter Summit. [9]

Autres articles de la rubrique Alter Sommet