Actualités

Discussions ministérielles sur les métiers Le SNES-FSU en première ligne pour le métier de CPE

Le SNES s’est engagé dans cette discussion avec la volonté et l’ambition de donner à la circulaire de missions toute sa place dans la construction de l’identité professionnelle des CPE et avec pour objectif la reconnaissance de leur spécificité et des dimensions éducative et pédagogique de leur action.
Les difficultés rencontrées par la profession n’ont pas été oubliées : temps de travail malmené et dépassements trop fréquents, confrontation à des effectifs trop importants pour s’inscrire dans les complémentarités nécessaires au travail en équipe faute de créations d’emplois suffisants. Nos revendications pour une amélioration des conditions de travail et de rémunération, de formation et pour un cadrage des 35 heures ainsi qu’un taux d’encadrement défini (un CPE pour 250 élèves restant un objectif à terme) ont été rappelées.

Pour le SNES-FSU, l’articulation des missions avec le référentiel de compétences a été aussi incontournable que le rappel de l’esprit de la circulaire de 1982, sa visée éducative et pédagogique, le travail avec les personnels enseignants et les équipes pluri professionnelles tout comme la dimension spécifique de l’animation éducative. La notion de « politique éducative » a été précisée sur sa proposition à son initiative en s’appuyant sur la définition du rapport Saget (1),qui vise la synthèse entre le plan éducatif et pédagogique tout en fixant des objectifs qui correspondent aux champs d’action des CPE

Où en est-on ?

Depuis l’ouverture de ce chantier en janvier 2014, le SNES-FSU a fait le choix de la transparence en publiant sur son site les projets du MEN, les différents courriers qu’il a envoyés à chaque étape avec l’intégralité des amendements qu’il a proposés lors des 3 groupes de travail.
Le changement de ministre à quelques jours de la rentrée a retardé le la conclusion des différents chantiers, qui est maintenant annoncée pour la fin novembre. Un texte intégrant les dernières avancées du groupe de travail de juin dernier devrait alors servir de base à une future circulaire de missions entrant en vigueur à la rentrée 2015. Vous trouverez ci-dessous l’analyse du SNES-FSU et l’ensemble de ce dossier.

Autres articles de la rubrique Actualités